PHILIPPE VIANNAY
Le rebelle et le visionnaire
Un film documentaire de 52 minutes
de François Gauducheau et Laurent Gomes.

produit par PrimaVista et Une certaine idée de la mer
Philippe Viannay s’est révélé à lui-même et aux autres en 1941. En pleine Occupation, alors étudiant en philosophie à la Sorbonne, il décide de créer le premier journal de la Résistance : « Défense de la France ». Cet organe de presse clandestin tirera jusqu’à 400.000 exemplaires, un chiffre inouï pour un titre qui était distribué à la sauvette, au nez et à la barbe des Allemands.

Après la Libération, Viannay participera au lancement de plusieurs journaux mythiques : « France Soir », « France Observateur » et le « Matin de Paris ». Il créera aussi le célèbre Centre de Formation des Journalistes de la rue du Louvre (CFJ), d’où sortiront des générations de reporters et beaucoup de plumes célèbres.

Philippe Viannay s’était aussi découvert une passion pour la mer. Lui qui n’était pas marin, a fondé le Centre nautique des Glénans, qui deviendra la référence mondiale de l’enseignement de la voile. Il ira jusqu’à participer à la conception de nouveaux modèles de bateaux-écoles et sera à l’initiative du Conservatoire du littoral, qui empêchera la bétonisation de nombreuses côtes françaises et contribuera à la préservation de nos paysages.

Homme d’engagement et d’action, Philippe Viannay avait le goût de la transmission. Ce film raconte sa vie intense, portée par les valeurs de la Résistance et une énergie visionnaire.